Cinq erreurs des débutants en musculation

Ne tombez pas dans les pièges des débutants

Beaucoup de débutants en musculation se plaignent de ne pas voir de progrès, de s’entraîner dur comme fer, de transpirer pour au final ne pas voir d’améliorations sur la balance ou dans le miroir.  Comment cela se fait-il ? Et comment corriger le tir ?

Première erreur : croire que la musculation c’est uniquement lever de la fonte

…des poids et des haltères. Il n’y a rien de plus faux ! Les débutants reviennent tout penauds après 6 semaines d’entraînement en disant : « Ca marche pas ! ». Sauf qu’à côté de ça, ils sont très rigoureux dans la salle de sport ok, mais une fois sortis, ils mangent n’importe quoi, boivent de l’alcool et se couchent à n’importe quelle heure ! Un programme de musculation ne peut PAS marcher s’il est mis en œuvre uniquement dans la salle de sport. Pour obtenir des résultats, il est impératif de bien s’entraîner certes, mais aussi de surveiller son alimentation, son rythme et son hygiène de vie. C’est un tout ! Enlevez l’un de ces piliers et tout s’effondre ! Vous aurez beau vous entraîner régulièrement, il faut surveiller ce que vous mangez pour y arriver. Pas besoin de faire des régimes strictes ou de vivre comme un ermite… mais il y a des changements de style de vie à faire, qui sont nécessaires pour réussir !

Deuxième erreur : manquer de motivation

Pour obtenir du résultat en musculation, il faut être MOTIVE ! Cela prendra du temps, des efforts, des sacrifices, pour arriver à un résultat conforme à vos attentes. Il y aura des moments où vous progresserez, des moments où vous ne progresserez plus, et il faudra parfois se remettre en question, mais ne jamais jeter l’éponge. Le mental est très important et il faut savoir le garder au beau fixe. Il est inadmissible de louper une séance d’entraînement (sauf cas de force majeure, et même si c’est le cas, il faut trouver un moyen de s’entraîner d’une manière ou d’une autre). Quand le moral flanche, pensez à une chose : il n’y a rien de mieux que de voir son corps prendre forme. Et si vous voulez du résultat, il faut y aller. Les méthodes miracles ça n’existe pas. Par contre les méthodes pour se motiver, ça se trouve et on va même vous en donner sur ce blog !

Troisième erreur : ne pas avoir de programme

S’entraîner sans savoir ce que l’on fait, en enchaînant les exercices n’est pas bon. Il faut avoir une organisation, un programme d’exercice qui fasse sens et qui soit facile à tenir et à mémoriser. Cette « routine » servira de point de repère,  d’ancrage et vous permettra également de tenir sur le long terme. Attention tout de même car il est nécessaire de savoir changer cette routine de temps en temps et tester de nouvelles choses, pour éviter de stagner !

Quatrième erreur : trop s’entraîner

Certains débutants pêchent par manque de motivation, d’autres par excès de zèle. Etre trop motivé, et s’emballer et s’entraîner sur des entrainements trop longs ou trop fréquents, vous empêchera d’atteindre votre but. Si vous vous entrainez 7 jours sur 7, vous vous entrainez trop. Si vous vous entrainez sur des séances musculaires de plus d’une heure par jour, tous les jours, vous vous entrainez trop. 1 jour de repos par semaine, sans entrainement est le minimum. En général, je prends le dimanche comme jour de repos, si j’ai effectué tous mes autres entrainements dans la semaine. On reviendra plus tard sur les cas de personnes qui ont moins de disponibilité et qui ne peuvent pas s’entraîner 6 jours par semaine.

Cinquième erreur : ne pas avoir d’objectifs

Pour réussir, que ce soit en musculation, ou dans la vie, il faut se fixer des buts. Ces buts doivent être mesurables, quantifiables et atteignables (il n’y a rien de plus démotivant que de ne jamais réussir à atteindre ses objectifs). Vous devez vous fixer un but, le mettre par écrit, le visualiser et surtout vous visualiser atteignant ce but. Et puis, il faut mesurer ses progrès, par rapport à ses objectifs, régulièrement certes, mais pas trop souvent non plus, sinon vous risquez de vous démotiver : faire des changements prend du temps, et il ne faut pas être impatient. Si vous êtes dans le flou pour vous fixer un objectif réaliste, alors vous trouverez bientôt ici dans de prochains articles, des conseils pour vous y aider.

Voilà donc quelques uns des pièges à éviter quand on démarre. A vous de les méditer,  de les commenter (j’attends vos réactions !) et vous retrouverez dans de prochains articles plus de conseils pour les mettre en œuvre et vous guider dans l’élaboration de votre programme.

A vos succès sportifs !

Fabien

Comments

comments

2 responses to “Cinq erreurs des débutants en musculation”

  1. nikholas

    Ton article fait directement réference à mon profil de débutant over zelé. Je suis passé de 74kg à 81 en l’espace de quoi meme pas 1 mois, en faisant quelques series d’un petit peu tout quotidiennement. Effet completement inverse ! Ah et je precise que ce n’etait pas que du muscle! Lol loin de là meme. Je m’explique toujours pas cette prise fulgurante en si peu de temps! :s

    [Répondre]

    Footbridge Réponse :

    Bonjour Nikholas et merci de ton commentaire !

    74kg à 81kg en 1 mois c’est une prise de masse rapide, peut être un peu trop, ce qui explique pourquoi tu n’as pas pris que du muscle…

    Une série d’un petit peu tout quotidiennement, c’est de l’entraînement “full body” qui est pas mal pour les débutants.

    Mais c’est peut être ton alimentation qui a pêché… que mangeais tu sur une journée pendant ce mois ?

    [Répondre]

Leave a Reply