4 responses to “J’ai testé pour vous… la Stevia”

  1. Sylvain

    Bonjour Fabien,

    Dans l’ensemble je reste méfiant des édulcorants, puisqu’ils “trompent” notre cerveau… et je m’interroge donc sur les effets à long terme de ce genre pratique: ne devient-on pas insensible au sucre “normal”, du fait du pouvoir sucrant tellement élevé d’un édulcorant comme la stévia ?

    Je reste aussi convaincu que les besoins en glucides sont plus une question d’habitude qu’une réalité biologique (dans le sens que si le carburant principal de l’organisme sont les glucides, c’est ce qu’il va demander… mais si l’on s’habitue à manger plus gras, le corps réclame rapidement moins de glucides).

    Enfin, je bois mon café sans sucre (par habitude encore !) donc la question de l’édulcorant ne se pose pas pour moi.

    Article intéressant quand même, merci.
    Sylvain

    [Répondre]

    Footbridge Réponse :

    Sur les édulcorants et en particulier sur la Stevia, le goût est quand même suffisamment différent pour qu’on le sente au palais. Donc a priori pas de risque d'”addiction” sous une forme ou une autre.

    Par contre tout à fait d’accord avec toi sur le goût sucré : depuis qqes semaines, j’ai repris l’habitude de prendre un dessert alors que j’avais réussi quasiment à la perdre… Il va falloir que je corrige ça !

    [Répondre]

  2. Dragnucs

    En réalité, la stévia n’est pas chere si on prend compte son pouvoir sucran. Il suffit de quelque milligrame pour sucré une tasse de café. ce qui correspand a 13g pour le sucre.

    Dans l’industrie (comme je l’ai deja dit sur facebook) en utilise 500g pour 1000l de lait pour faire des yaourts. (ou 3000l, je ne suis plus aussi sure) le résultat est legerment moins sucré. l’idéal serai a mon avis de mettre plutot 600g

    [Répondre]

  3. Footbridge

    Sauf qu’après le risque est d’avoir un goût trop perceptible, en plus du goût sucré. Tout est question de dosage je pense…

    [Répondre]

Leave a Reply