2 responses to “Un dos puissant et en V : les tractions”

  1. Rudy

    Bonjour,

    votre article est intéressant, cependant je ne suis pas tout à fait d’accord avec certains points de cet article. Premièrement les tractions (tirage vertical) permettent de travailler en priorité la largeur du dos et non l’épaisseur comme il est stipulé dans cet article. bien sûr, plus on cambre le dos, plus on axe le travail sur les trapèzes moyens et inférieurs et dans ce cas c’est du rowing (tirage “presque” horizontal), et dans ce cas on travaille l’épaisseur mais ce n’est pas le but recherché pour les tractions.
    Ensuite, pour ma part et avec mon expérience, je pense que les tractions devraient être placées en début de séance et non à la fin, même s’il est possible de moduler constamment l’ordre des exercices, les enchaînements… On pourrait aller presque à l’infini sur les méthodes d’entraînement mais les trations doivent être placées le plus souvent possibles en début de séance, au moment où l’on est le plus “frais”, ce qui permet de développer plus de force et donc solliciter fortement un gros groupe musculaire, ce qui correspond à la logique de l’ordre habituel des exercices (exercices de bases puis de finition)

    Cordialement

    Rudy C.

    [Répondre]

    Footbridge Réponse :

    Bonjour Rudy,

    Merci de tes commentaires et ajouts. C’est vrai qu’on est en général plus “frais” en début de séance pour réussir les tractions, bien vu.

    Fabien

    [Répondre]

Leave a Reply